Structure de la dent, dents saines et prothèses dentaires

Structure de la dent, dents saines et prothèses dentaires

Bien que nos 32 dents possèdent différentes fonctions, celles-ci possèdent pratiquement toutes la même structure. Qu’il s’agisse d‘une canine, d’une molaire ou d’une incisive, chacune de nos dents est composée de trois zones : la couronne, le collet et la racine. Ces zones entourent la pulpe, qui est la partie de la dent traversée par des nerfs et des vaisseaux sanguins. Tandis que l’émail de nos dents est composé à 97 % d’hydroxyapatite et qu’il est ainsi la substance la plus dure du corps humain, notre dentine ne contient « que » 70 % d’hydroxyapatite.

Cet article vous permettra de découvrir la structure de la dent, les différents soins quotidiens auxquels il convient d’accorder une attention particulière et les techniques médicales entrant en jeu d’un point de vue structurel.

Structure de la dent : couronne, collet et racine

Structure de la dent : couronne, collet et racine

Lorsque l’on regarde une dent de haut en bas, on distingue trois zones : la couronne, le collet et la racine :

Couronne (corona dentis)

La partie visible de la dent est la couronne. Sa fonction principale est de broyer les aliments. La couronne effilée des incisives convient parfaitement pour mordre dans la nourriture. La surface de mastication des molaires, quant à elle, permet de broyer les aliments afin que ceux-ci puissent être avalés sans encombre.

Collet (cervix dentis)

Le collet est la partie médiane de nos dents et se trouve à mi-chemin entre la couronne et la racine de la dent. Lorsqu’il est sain, il est recouvert par la gencive et est ainsi protégé des influences extérieures. Les collets dénudés en raison d’une rétraction de la gencive sont souvent à l’origine de douleurs et réagissent de manière sensible au froid, au chaud, au sucré et à l’acidité.

Racine (radix dentis)

La racine de la dent est complètement recouverte par la gencive. Étant donné qu’elle est solidement ancrée dans l’os alvéolaire de l'arcade maxillaire, c’est elle qui maintient la dent. Alors que les incisives n’ont généralement qu’une racine, les molaires, plus grandes, peuvent quant à elles en avoirjusqu’à quatre. Les racines fournissent à la dent les nutriments, le sang et le liquide lymphatique, ce qui maintient sa vitalité.

Structure de la dent : la partie visible

Structure de la dent : la partie visible

Gencives

Les gencives recouvrent le collet de la dent jusqu’au rebord inférieur de la couronne dentaire. On reconnaît des gencives saines à leur couleur rose pâle et à leur « fermeté ». Les signes d’une inflammation des gencives (gingivite) sont une rougeur, un gonflement et un saignement de celles-ci.

L’émail dentaire

L’émail est la couche externe de la structure dentaire et enveloppe la couronne. Il est composé à 97 % d’hydroxyapatite et est la substance la plus dure du corps humain. Au fil du temps, la mastication quotidienne et divers autres facteurs peuvent provoquer la formation de défauts microscopiques de l’émail, de sorte que les couches inférieures ne sont plus protégées de manière optimale.

Fissures dentaires

Les petites rainures et les zones creuses sur les molaires sont appelées « fissures ». Certes, elles aident à broyer la nourriture, mais elles sont également sujettes aux caries. Étant donné qu’elles peuvent atteindre une profondeur allant jusqu’à 1 mm et qu’elles sont difficiles à atteindre lors du brossage des dents, la plaque dentaire peut s’y former et s’y loger très facilement. C’est pourquoi un nombre élevé de caries dentaires est attribuable aux fissures.

Structure interne de la dent

Structure interne de la dent

Dentine

La dentine se trouve sous l’émail de la dent. La dentine est la deuxième substance la plus dure du corps humain et est composée à environ 70 % d’hydroxyapatite. Contrairement à l’émail, lequel ne peut être reproduit par le corps, la dentine peut être reproduite tout au long de la vie. La dentine est parcourue de minuscules canaux appelés « tubules dentinaires». Lorsque l’émail est endommagé et que les canaux de la dentine sont dénudés, ils transmettent des stimuli extérieurs à l’intérieur de la dent, ce qui se traduit par une sensibilité des dents.

Pulpe

La pulpe, entourée de la substance dentaire dure, se trouve dans un espace cavitaire appelé « chambre pulpaire ». Il s’agit d’un tissu conjonctif souple et gélatineux, composé de vaisseaux sanguins, de liquide lymphatique et de nerfs, raison pour laquelle on la confond souvent – à tort – avec le nerf dentaire. La pulpe s’étend jusqu’aux canaux radiculaires, qui sont les points d’entrée et de sortie des vaisseaux sanguins. Une inflammation de cette zone sensible (pulpite) est généralement provoquée par une carie non soignée. Celle-ci se manifeste par de très fortes douleurs dentaires ainsi que par une sensibilité à la température et à la pression.

Cément

Le cément contribue au maintien de la dent et entoure la racine et le collet. En plus des fibres, des tissus et de l’eau, il est composé à 65 % d'hydroxyapatite. Le cément présente ainsi une substance similaire à l’os. Il permet d’ancrer les fibres dites de Sharpey. Ces fibres élastiques assurent la souplesse du maintien des dents. Ce sont elles qui amortissent la pression exercée par le processus de mastication.

Os maxillaire

La mâchoire supérieure (maxillaire) est reliée à la mâchoire inférieure (mandibulaire) par une articulation permettant l’ouverture et la fermeture de la bouche et par conséquent la mastication et le broyage des aliments. Les dents sont solidement logées dans un compartiment de l’os de la mâchoire. Les dents déchaussées ont souvent pour origine une inflammation du parodonte (parodontite). Il s’agit d'une maladie bactérienne lors de laquelle les défenses immunitaires de l'organisme produisent des cellules qui dégradent la masse osseuse (ostéoclastes). Dans sa forme la plus grave, la parodontite peut donc provoquer la perte des dents et une récession osseuse.

Soins et reconstruction dentaires

Soins et reconstruction dentaires

Le brossage des dents compte parmi les méthodes les plus efficaces pour maintenir la santé dentaire et favoriser la longévité des dents. Le nettoyage quotidien se concentre avant tout sur les parties visibles des dents : émail, fissures, espaces interdentaires et gencives, en particulier le sillon gingival.

L’objectif est d’éliminer les résidus alimentaires et les dépôts bactériens sur les dents, également appelés « plaque dentaire ». Cela permet de protéger les dents et les gencives des attaques de microorganismes et de l’apparition de caries ou d’inflammation des gencives.

La surface des dents et le sillon gingival sont des cibles de prédilection pour les bactéries, qui se nourrissent de résidus alimentaires et de sucre, produisant ainsi des acides. Ces acides déminéralisent la dent et dissolvent les composants cristallins de l'émail dentaire. Une alimentation riche en sucres et en acides ne fait que renforcer la déminéralisation.                         

Cela provoque la formation de fissures microscopiques dans l’émail dentaire dans lesquelles les bactéries adhèrent encore mieux, favorisant ainsi les caries. D’autre part, ces minuscules défauts de l’émail dentaire transmettent les stimuli extérieurs aux couches internes sensibles de la dent. Ces dommages à l’émail dentaire sont alors souvent perçus comme étant dus à des dents sensibles à la douleur lors de la consommation d’aliments et de boissons froids, chauds, acides ou sucrés.

Utilisés quotidiennement, les dentifrices contenant de l’hydroxyapatite, mieux connue sous le nom d’émail dentaire artificiel, colmatent ces fissures microscopiques et reminéralisent ainsi la surface de l'émail dentaire. Les dents sont plus lisses au toucher et les bactéries ont plus de difficultés à adhérer à la dent. On obtient ainsi les résultats suivants :

  • Prévention de la formation de plaque dentaire et de tartre
  • Prévention des caries et des problèmes gingivaux
  • Réduction de la sensibilité des dents

Ce lien vous permet d'accéder directement aux produits Bioniq ® Repair contenant de l’émail dentaire artificiel.

Reconstitution dentaire : méthodes et traitements

Une bonne hygiène ne suffit pas toujours pour éviter les problèmes dentaires. Dans ce cas, une intervention chirurgico-dentaire est nécessaire pour reconstituer les dents. Les obturations de caries ou le remplacement d’une dent manquante n’ont pas que des raisons esthétiques. Les différentes techniques employées contribuent également à maintenir la santé de la dentition.

Nos recommandations de produits pour une hygiène bucco-dentaire saine

Ceci pourrait aussi vous intéresser

L’émail dentaire

L’émail dentaire

L'émail dentaire est la substance la plus dure du corps humain. Il est composé à 97 % d’hydroxyapatite et est ainsi le composant le plus dur de notre corps. Il s’use toutefois au fil du temps. Cet article vous permettra de découvrir ce qu’est l’émail, la fonction qu’il revêt pour la santé dentaire, comment reconnaître l’usure de l’émail et comment protéger l’émail de vos dents.