Inflammation des gencives – reconnaître et traiter la gingivite

Inflammation des gencives – reconnaître et traiter la gingivite

Tout saignement lors de vos soins dentaires quotidiens peut être le signe de gencives enflammées. Vous n’êtes pas seul(e) ; presque chaque adulte est concerné à un moment ou à un autre par la gingivite, qui passe souvent inaperçue puisque l’inflammation n’est pas toujours accompagnée de douleurs. Ce sont les bactéries qui s’installent sur le bord des gencives qui sont la cause de l’inflammation et des saignements de celles-ci. Si ces bactéries ne sont pas éliminées lors de l’hygiène bucco-dentaire, elles peuvent provoquer une inflammation.

En cas de gingivite persistante, les bactéries peuvent atteindre le parondonte et l'endommager durablement. Dans ce cas, on parle de parondontite (aussi appelée parondontose).  Si elle n'est pas traitée, elle peut entraîner le déchaussement des dents et leur chute prématurée. C’est pourquoi une hygiène bucco-dentaire soignée et régulière reste la meilleure prévention et le meilleur traitement de l’inflammation des gencives!

Cet article vous permettra de découvrir comment l’inflammation des gencives survient, comment reconnaître rapidement une gingivite, l’importance d’une bonne hygiène bucco-dentaire pour la guérison et quand consulter un dentiste.

 

Causes de l’inflammation des gencives

Les bactéries sont, dans la plupart des cas, à l’origine de l’inflammation aiguë ou chronique des gencives. Le fait que la bouche contienne des bactéries est tout à fait naturel : plusieurs milliers de types de bactéries sont présentes dans la cavité buccale. Elles font partie de la flore buccale et servent à la digestion et à la défense contre les germes pathogènes

Les bactéries, les composants de la salive et les restes d'aliments forment, sur la surface des dents et le rebord gingival, une substance épaisse appelée biofilm dentaire. Celui-ci protège les bactéries des influences extérieures. Si ce film n’est pas éliminé régulièrement et soigneusement, il y a formation de plaque dentaire. 

Non seulement une mauvaise hygiène bucco-dentaire ne permet pas d’éliminer la plaque, mais les résidus alimentaires restent également dans la cavité buccale. Toutes les conditions contribuant à la prolifération des bactéries sont donc réunies. Les résidus alimentaires leur servent de source de nourriture. Leur métabolisation génère des acides qui attaquent l’émail et les gencives

Les bactéries colonisent surtout la jonction entre les gencives et les dents au niveau du rebord des gencives. Cette zone est appelée sulcus gingival et ne représente qu’un sillon de quelques millimètres. Il constitue un environnement parfait pour les bactéries, les acides et les résidus alimentaires, qui s’y déposent et peuvent pénétrer dans les gencives. Le système immunitaire réagit et génère une réaction inflammatoire qui se traduit par une gingivite.

Symptômes d’inflammation des gencives

Symptômes d’inflammation des gencives

Comment se manifeste une gingivite ? Les experts font la distinction entre inflammation aiguë et inflammation chronique des gencives.

L’inflammation aiguë des gencives passe souvent inaperçue, puisqu’elle est généralement indolore. On estime que près de 80 % des adultes ont une gingivite sans le remarquer. Si l’inflammation des gencives persiste sur une période prolongée (à partir de sept jours), elle devient chronique et risque alors de provoquer des douleurs. Les gencives risquent par conséquent de se rétracter, exposant alors les collets dentaires et donnant aux dents une apparence plus longue.

Afin d’éviter que la gingivite ne devienne chronique, vous pouvez prêter attention à certains signes avant-coureurs et déterminer rapidement s'il y a inflammation des gencives:

  • la couleur des gencives : les gencives saines sont rose pâle et lisses. L’inflammation se caractérise par des rougeurs et des gonflements.
  • Vos gencives saignent lorsque vous vous brossez les dents ou que vous mordez dans une pomme ? Cela peut également être le signe d’une inflammation.
  • La gingivite chronique se traduit pas des douleurs.
  • La mauvaise haleine est une autre manifestation d’une inflammation chronique des gencives.
  • Dans les cas particulièrement graves, il peut aussi y avoir formation de pus et d’autres réactions corporelles, comme par exemple la fièvre, peuvent survenir.

Gingivite ou parondontite : qu’est-ce qui distingue ces deux pathologies ?

Gingivite ou parondontite : qu’est-ce qui distingue ces deux pathologies ?

Comment distinguer une inflammation des gencives d’une parodontite ? Le saignement des gencives est généralement considéré comme inoffensif ; on l’ignore, car il n’est que rarement associé à des douleurs. Cela dit, une gingivite bénigne peut rapidement se transformer en parondontite dangereuse.

L’inflammation des gencives (gingivite) est provoquée par une hygiène dentaire insuffisante : les bactéries de la cavité buccale ne sont pas éliminées complètement et engendrent une réaction inflammatoire au niveau du sillon gingival. Il suffit généralement d’une hygiène régulière et soignée pour remédier au problème.

En revanche, la parondontite est plus complexe à traiter : contrairement à l’inflammation des gencives elle est irréversible et est souvent causée par une gingivite non soignée. C’est pourquoi un soin dentaire régulier est important pour en empêcher la progression. Cependant, le traitement ne peut pas se passer du dentiste car les bactéries ont déjà atteint le lit de la dent et ne peuvent plus être éliminées par la brosse à dents ou le fil dentaire.

Même si la gingivite est rarement grave, elle peut être, en l'absence de traitement, à l’origine d'une parodontite. Une grande partie, voire l’ensemble du parondonte est infecté lors d’une parondontite. Cela peut avoir pour conséquence que les dents se déchaussent ou même qu’elles tombent. L’os de la mâchoire peut également se résorber.

 

Traitement de l’inflammation des gencives : quand consulter votre dentiste ?

Traitement de l’inflammation des gencives : quand consulter votre dentiste ?

Une hygiène bucco-dentaire soignée et douce suffit dans la plupart des cas à guérir la gingivite en l’espace de quelques semaines. L’hygiène dentaire générale, qui consiste à se brosser les dents deux fois par jour (matin et soir) et à se nettoyer quotidiennement les interstices dentaires à l’aide de fil dentaire ou d’une brosse interdentaire, doit dans tous les cas être observée.

En outre, voici quelques autres mesures favorisant le processus de guérison qui sont faciles à appliquer à la maison :

  • utilisez une brosse à dents aux poils souples afin de ne pas irriter ou blesser les gencives outre mesure.
  • des baumes spéciaux pouvant être appliqués sur les gencives sont également censés endiguer la charge bactérienne.
  • l’infusion à la camomille est un remède maison recommandé pour soigner l’inflammation des gencives.  D’autres plantes aux huiles essentielles à l’action anti-inflammatoire peuvent contribuer à soulager les symptômes.
  • Utilisez un bain de bouche pour minimiser les bactéries dans la cavité buccale et nettoyer les zones difficiles d'accès.

Le Lait dentaire Bioniq® Repair répare l’émail et protège les gencives de l’inflammation. Il a une action antibactérienne et nettoie l'ensemble de la cavité buccale, même les zones difficilement accessibles avec la brosse à dents.

Si la gingivite ne se dissipe pas, il est conseillé de consulter un dentiste. Celui-ci établira votre indice de dépistage parodontal (PSI), et vérifiera ce faisant si l'inflammation des gencives vous expose à un risque accru de parodontite. Il se chargera également d’éliminer la plaque dentaire sur la surface des dents et des gencives et polira légèrement les dents afin que les bactéries ne puissent y adhérer.

Facteurs de risque de l’inflammation des gencives

Facteurs de risque de l’inflammation des gencives

Même si le plus grand facteur de risque est une mauvaise hygiène bucco-dentaire, il existe d'autres facteurs susceptibles d’augmenter le risque de souffrir d’une inflammation des gencives :

  • La probabilité de développer une gingivite est deux fois plus élevée chez les fumeurs que chez les non-fumeurs.
  • Le risque augmente également avec l’âge, puisque la production naturelle de salive diminue aussi. L’évacuation naturelle des résidus alimentaires et des bactéries est réduite.
  • Le même principe s’applique à la respiration par la bouche. Celle-ci assèche la bouche et favorise le risque de gingivite.
  • Une carence en vitamine C augmente tout autant la probabilité d’une inflammation des gencives ainsi que d’autres antécédents médicaux, tels que le diabète sucré, la leucémie ou le VIH.
  • Les fortes fluctuations hormonales pouvant survenir par exemple lors d’une grossesse ou de la puberté sont souvent à l’origine de l’inflammation des gencives.

Le dentifrice Bioniq® Repair Plus à base d’émail dentaire artificiel, de lactoferrine et d'acide hyaluronique prévient la réapparition de la plaque dentaire, favorise l'hydratation de la cavité buccale et aide à prévenir l’inflammation gingivale.

Nos recommandations de produits en cas de gingivite

Ceci pourrait aussi vous intéresser

Parodontite

La parondontite désigne une inflammation du parodonte. De nombreux patients ne la remarquent pas tout de suite, car les symptômes au stade initial sont peu nombreux. Cet article vous apprendra à reconnaître et à traiter une parondontite.